Rectocolite hémorragique (colite ulcéreuse), maladie de Crohn, gastro-entérite, diverticulite, etc. Dans toutes les maladies inflammatoires de l’intestin, aiguës ou chroniques, le psyllium est un excellent émollient et anti-diarrhéique dont la prise est particulièrement indiquée. Dans les années 1990, 2 études de faible envergure ont permis d’observer que le psyllium pouvait non seulement diminuer les symptômes de la colite ulcéreuse chez des malades en rémission, mais qu’il pouvait aussi prolonger cette rémission de façon aussi efficace que le traitement classique à la mésalazine. Récemment, des chercheurs japonais ont montré que le recours à un symbiotique – l’association d’un prébiotique (le psyllium) et d’un probiotique (Bifibobacterium longum) – avait eu plus d’effet sur la qualité de vie des malades que chacun des suppléments pris isolément. Il a aussi été le seul à réduire l’inflammation de l’intestin.