Bien que cela puisse paraître contradictoire, le psyllium peut être employé pour traiter la diarrhée en plus de la constipation. En effet, le mucilage qu’il contient absorbe une partie de l’excès d’eau et permet aux selles liquides de devenir plus consistantes. Les essais menés jusqu’à présent ont montré que le psyllium pourrait être utile dans le traitement de l’incontinence fécale et des diarrhées induites par certains médicaments. Ces propriétés pourraient aussi contribuer au soulagement des symptômes du syndrome de l’intestin irritable et de la colite ulcéreuse.